“RuptureS” s’implante dans les médiathèques et bibliothèques de la région PACA

  • Le projet

Il a été initié dans le cadre du montage de la dernière création de la compagnie Alcantara… La suite: « Un jour, ça casse » . Cette pièce est un monologue co-produit avec le Théâtre du Sémaphore de Port de Bouc (Scène Conventionnée) pour sa programmation de spectacles en appartement, écrite et crée pour la Cie Alcantara par Michel Bellier, mis en scène par Joëlle Cattino (tous deux membres fondateurs de la compagnie Dynamo Théâtre de Marseille) et interprété par Isabelle Moinet-Bondiau.

Le texte est nourri de deux semaines de résidence sur la ville de Port de Bouc (13) et de rencontres organisées en collaboration avec la médiathèque Boris Vian, l’association « VIE au féminin » et les entres sociaux L. Tichadou et J. Brel.

Ces rencontres ont permis de recueillir les témoignages des habitants de la ville de Port de Bouc sur les ruptures sociales, professionnelles, affectives, et ont surtout permis d’impliquer des habitants à ce projet et d’en faire une œuvre participative.

Aujourd’hui, la compagnie Alcantara… La suite, souhaite développer cette forme d’intervention sous forme d’ateliers mêlant diverses disciplines artisiques et littéraires, dans les bibliothèques et médiathèques de la Ville de Nice et du département des Alpes-Maritimes et les associations interessées.

  • La forme

Atelier de lecture :

Recherche de lettres de ruptures dans la littérature française et étrangère

Préparation à la lecture à haute voix des lettres choisies

Atelier d’écriture :

Création d’écrits diverses autour du thème de la rupture (amoureuse, sociale, familiale, sociale,   physique….)

Création d’une lettre de rupture avec une personne, un objet, un lieu, un souvenir…

Atelier de théâtre :

Mise en espace des textes choisis en lecture, ou des écrits produits

Interprétation collégiale des écrits produits

  • L’objectif des ateliers

Ces rencontres permettront de recueillir les témoignages des participants sur leurs ruptures sociales, professionnelles, affectives, qui serviront de matière pour la nouvelle création de la compagnie Alcantara… La suite : “RuptureS”. Nous souhaitons impliquer les participants à ce projet et en faire une œuvre participative, sur le même modèle que « Un jour, ça casse ».

Notre objectif avec la mise en place de ces ateliers est, non seulement de démocratiser l’accès à la culture théâtrale en l‘appréhendant sous diverses formes et en brisant ses barrières traditionnelles, mais également d’initier le public concerné à la lecture à haute voix , développer les capacités à produire des écrits et appréhender l’outil théâtral tout en offrant une visibilité à leurs travaux.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s